Mois : juillet 2014

Le cahier de vacances pour adultes… heu… mais c’est obligé ?

 
Unknown2Impossible de ne pas en croiser au moins un sur la route des vacances. 
Pire… vu la véritable déferlante sur les gondoles des supermarchés et les kiosques
 à journaux,  le «cahier de vacances pour adultes » va vous poursuivre pendant vos congés.

Incroyable, non ? L’adulte s’ennuierait pendant les vacances et il lui faudrait quelques devoirs pour meubler le temps ? Ce grand être qui a passé son année à se plaindre des listes et des obligations qui règlementent le quotidien, s’en rajoute une louche pendant les vacances ?? « Désolé j’peux pas, j’ai cahier de vacances de 10h à 11h… ».

Que nenni, me répond-on… Vous n’avez rien compris, ce ne sont pas des devoirs, c’est ludique…

Et là question divertissements,  il y en a pour tous les goûts et à toutes les sauces… On a le traditionnel « Passeport adultes », le « Cahier de vacances pour adultes de 17 à 117 ans » (et oui, on ratisse large) mais aussi des ouvrages plus spécialisés : le cahier de vacances « geek », « cinéma », « enquête criminelle », « énigmes et casse-tête », « spécial anglais »,…  Même Le Petit Nicolas a rempilé pour l’aventure ! juste à côté du « Cahier de vacances catho » et de celui de Clara Morgane pour « pimenter vos vacances en révisant vos connaissances érotiques ».  Un vrai bazar, quoi !

Unknown7

unknown5

unknown8

unknow4

 

 

 

 

 

 

 
Alors comment dire ? Chez On adore ça ! on n’est pourtant pas les derniers à aimer retomber en enfance : régresser, les doigts dans le pot de caramel et un tatouage au feutre sur le bras, on assume sans problème mais là… on peine à adorer ce qui déjà tout petit nous barbait (non parce qu’en dehors de l’impatience de l’acheter et de s’escrimer sur les 3 premières leçons, vous le faisiez, vous, votre cahier de vacances ?).

Et quatre cahiers de vacances dûment testés plus tard, on n’adore toujours pas trop ça ! Des plus scolaires aux plus épicés, les plaisirs proposés nous ont laissés… de marbre.  Alors cet été, c’est décidé ! On laisse aux enfants la joie de s’acheter un cahier de vacances, de le feuilleter avec gourmandise à peine payé et de le laisser mourir dans un coin du jardin. Et quand le premier orage d’été l’aura détrempé, on remerciera les cieux (en cachette, toujours en cachette) de nous éviter une nouvelle séance d’accords du participe passé !

Malmener les cahiers de vacances, c’est un plaisir de famille partagé !

L’instant caramel

Les instants volés, comme les commencements, ont des charmes inexprimables. Vous avez remarqué ?

Ils ont un petit goût de revanche sur le temps qui file et qui manque. Et ce petit goût-là, il décuple le plaisir… Oui les instants volés sont goûtus. Et ils ont le goût de caramel. Un concentré de douceur sucrée qui dorlote avec une pointe de salé qui pimente (non parce qu’en dehors du caramel au beurre salé, point de salut !).

L'instant caramel, ©Hélène Legros pour www.onadoreca.com

Alors, cet été, On adore ça ! vous confectionne un programme sucré – salé sur mesure.

On va voler ensemble des instants caramel et pas qu’un seul non, plusieurs… des instants caramel qui font fondre (le but des vacances c’est bien le plaisir, non ?), des instants caramel qui font oublier le cours des choses… à faire. On va se voler des instants caramel à déguster, à chanter, à regarder, des instants en beauté, à partager ou à se garder jalousement le soir en catamini quand les enfants sont couchés. Cet été, et c’est notre dossier, on va tout caraméliser.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, on vous propose de commencer par mettre la main à la pâte. On vous a déniché ce dossier entièrement caramel proposé par la talentueuse Aurélie du blog « Set de table »,  « Trop facile, le caramel ! – Chic ! Du caramel ! ».  Évidemment en bonne maman décomplexée, vous avez tous les droits comme détester faire la cuisine (caramélisée ou pas) ou adorer ça, ne vouloir déguster que du tout cuit par d’autres ou prendre votre pied à faire des recettes avec les petiots, ne pas savoir ce qu’est un « tapis en silicone » ou en avoir plein vos placards…

Vous faites partie des réfractaires de la spatule ? Attendez de découvrir ce qu’on vous a déniché comme caramels fin prêts à déguster. Faut juste tenir une semaine de plus 😉

Vous faites partie des aventurières des fourneaux ? Aurélie vous dit que le caramel sous toutes ces formes, c’est facile à faire ou presque. Alors ce week-end, tentez un atelier caramel à croquer en famille.

 

puce-color-3  Pour rendre à César ce qui lui appartient : le début de notre texte est un clin d’oeil à une citation de Molière extraite de Dom Juan : « Les commencements ont des charmes inexprimables » (Acte I, scène 2)
puce-color-1  Pour briller dans un dîner en société : « Moi, les tapis en silicone, c’est simple :  je ne peux pas m’en passer. J’y travaille, j’y cuis et j’y décongèle toutes mes préparations pâtissières. Comment voulez-vous que je m’en passe? »

La copine parfaite

 qui-suis-je-2cops

 

Autour de moi c’est l’épidémie, les bébés pullulent comme des microbes dans un bouillon de cultures‎…

Entre celles qui les font par grappes, 2 voire 3 en 6 ans et celles qui sont hypnotisées par le premier embryon qui a élu domicile dans leur for intérieur, mes cops j’ les reconnais plus… mais bon ça reste mes cops… alors même si j’ai envie de les tuer quand on entame la deuxième heure de conversation sur leur ventre rond ou les dernières péripéties de cette coquinette croquignolette de Léa… ça reste mes cops…

Moralité : cadeaux de naissance, cadeaux d’anniversaire, maternité, baby shower, je suis de toutes les sauteries !

Alors maintenant je la joue fine : un petit cadeau pour le rejeton et un autre pour mes cops du genre repas, coiffeur, massage et ni vu ni connu mes amies je les vois encore un peu 😉

Je suis :

a) la copine parfaite

b) une lectrice de On adore ça  ! , enfin surtout les bons plans de trucs de filles qu’on peut faire ensemble, comme au bon vieux temps…

Le Festival d’Avignon va vous tournebouler ce week-end !

Cette année encore, le Festival d’Avignon vous propose des perles et parmi elles, une des plus rares avec le spectacle   Comment moi je ?   de la compagnie Tourneboulé.

Implantée en Région Nord-Pas-de-Calais depuis 13 ans, la compagnie de Marie Levavasseur et de Gaëlle Moquay se veut une compagnie « jeune et tout public ».  En un mot, la compagnie Tourneboulé a tout compris de nos envies puisqu’elle a rêvé pour nous un « spectacle pour tous à partir de 5 ans »,  oui pour nous parents et enfants, pour nous ensemble et individuellement.

 Comment moi je ?   est  « une histoire pour le plaisir de se poser des questions et entrer en philosophie ».

C’est un petit bijou de spectacle tout en poésie qui plaît à leur esprit vif et qui réveille le nôtre trop souvent engourdi. C’est un univers esthétique et magique, c’est une perspicacité malicieuse qui nous rappelle, s’il le fallait, l’impérieux besoin de retomber en enfance pour mieux réfléchir.

puce-color-3   Pour découvrir la compagnie Tourneboulé : www.tourneboule.com
puce-color-1 Pour les voir à Avignon : c’est jusqu’au 27 juillet, à Présence Pasteur, 13 rue du Pont Trouca, 04 32 74 18 54
puce-color-2 Pour les voir ailleurs en France : une tournée de septembre 2014 à juin 2015 est en préparation. Elle emmènera cette compagnie lilloise en Mayenne, en Ile-de-France (78, 95 et 91), en Seine-Maritime, à Compiègne…

En route pour les vacances

La valise est prête ? Vous avez tout ? Passeport, carte bleue, brosse à dents ? Et les livres ? Vous n’avez pas oublié les livres ? Des livres drôles, poétiques, aventuriers, créatifs, pour vous ensemble et pour vous toute seule…

Parce que c’est les vacances et qu’on adore voyager, voici nos pépites livresques de France et du monde entier.

A commencer par notre coup de cœur qui nous vient de Corée, La Vague  de Suzy Lee. Du plaisir pour les yeux, de l’humour, un pur instant de vérité à partager avec les petiots et entre grands aussi. Et comme c’est un album sans texte, vous pouvez, à chaque lecture, réenchanter l’histoire avec vos mots et les leurs.

Pour poursuivre vos aventures maritimes, laissez-vous aussi tenter par :

Bloub bloub bloub  du Japonais Yuichi Kasano qui fait la part belle aux papas, aux animaux marins, à l‘humour et à l’acrobatie.

Splat à la mer  de l’Anglais Rob Scotton ou le combat épique et drôlatique de Splat le chaton qui voulait ramener un coquillage de mer à son grand père.

Et parce qu’on aime les mamans décomplexées en vacances :

On ne résiste pas à Crabouillabaisse de la franco-britannique Christina Buley-Uribe (chut, on ne vous dira pas la chute) et à Maman ! du belge Mario Ramos auquel nous sommes nombreux à vouer un culte. Tout y est : l’humour bien sûr, une histoire à plusieurs entrées (les animaux, les chiffres), une fin inattendue et un petit diablotin craquant.

 Et pour vous toute seule alors ?

On vous propose de l’aventure, des capes et des épées, mais si mais si… Côtoyer D’Artagnan, craindre avec Fouquet et séduire Louis XIV, vous ne pourrez pas résister. C’est un livre d’Alexandre Dumas bien sûr, c’est Le Vicomte de Bragelonne, le dernier volet de la trilogie des Mousquetaires, notre préféré pour faire simple et en toute subjectivité. Il y a les mousquetaires d’autrefois mais vieillis, usés, il y a les désillusions, les jeux de pouvoir, les trahisons, les soleils montants, la vie en tout condensé.

Et parce que les vacances c’est bien mais qu’il faut déjà survivre au trajet en voiture et en famille…

 Voici un livre à chanter qu’on peut écouter en boucle ou presque, Y a des animaux dans mes chansons de Sylvain et les bifluorés. C’est drôle pour les grands aussi ! C’est varié, engagé, entraînant !

 puce-color-3 La Vague, Maman ! , Crabouillabaisse, Bloub bloub bloub  sont publiés chez la maison d’édition pour la jeunesse que l’on ne présente plus, L’Ecole des loisirsCe que l’on aime chez l’Ecole des Loisirs, outre la qualité de ses publications, c’est que l’on peut s’acheter les livres sous différents formats et donc différents budgets (la plupart des titres se trouve aussi en collection Lutin Poche pour un budget raisonnable de 5€ environ par livre).
puce-color-1 Splat à la mer et les autres volumes de Splat sont publiés chez Nathan.
puce-color-2 Pour découvrir en musique Y a des animaux dans mes chansons de Sylvain et les bifluorés, cliquez sur cet extrait sur YouTube ou écoutez l’album dans son intégralité sur Deezer (Nécessite un compte).