Mois : août 2014

Une belle-mère appréciée…

© Ma sorcière bien-aiméeJe ne saurais pas dire si un seul pays, un jour, a su nous rendre hommage… une mauvaise presse pareille, quelle guigne ! On serait sur tous les mauvais coups… C’est à n’y rien comprendre.

Mais dans ce portrait-là, moi, j’ai beau chercher,  je ne m’y vois pas. Évidemment avec ma belle-fille, ce n’est pas tous les jours la mélodie du bonheur, elle peut même m’exaspérer avec ses airs de …, ses airs quoi… mais mon petit fils alors là c’est la perfection…

Bref, comme je suis une femme d’expérience, pragmatique et pleine de bon sens, j’ai décidé qu’il fallait que tout se passe bien. Et pour ça, je n’hésite pas à gâter le petit et à corrompre la mère. C’est simple je ne l’oublie jamais ou presque, une petite attention par ci, une petite attention par là. Elle adore…

Je suis :

a) une belle-mère appréciée

b) une lectrice de « On adore ça ! ». Non parce que toutes ces petites attentions ça prend du temps, faut ce qu’il faut mais tout de même…alors maintenant j’envoie ma belle-fille faire directement sa liste d’envies sur le site, rapide et efficace !

Publié dans Qui suis-je ?

Du caramel aux joues

Ça y est… vous êtes rentrée ?

Et oui… même les vacances les plus déloyales (ce n’est pas déloyal peut-être de confondre mois d’août et mois de novembre ?) ont une fin. Traîtresses ! Vous êtes rentrée… effondrée sur le canapé avec trois paniers de linge sale qui vous font face, goguenards… Vous êtes rentrée… blanche comme un linge…

du-caramel-aux-joues

Allez, allez…

On adore ça ! a déniché ce qu’il vous faut pour traquer la morosité. Le soleil on va le faire entrer dans votre salle de bains et il ne quittera pas la pièce avant de vous avoir mis du rose aux joues, promesse de maman très en colère contre l’été en panne ! Bon, comme on n’a pas encore le pouvoir de changer le monde ni même la météo, on doit se contenter d’un subterfuge mais un subterfuge 100% naturel : la poudre phare de la marque française de maquillage bio, Couleur Caramel.  

© Couleur CaramelDans le vaste panel de la marque pour le teint, les yeux, les mains, les lèvres ou encore le démaquillage (plus de 300 références au total), on a jeté notre dévolu sur la bien-nommée, la poudre micronisée Terre Caramel. Avec elle, vous allez pouvoir structurer et donner un effet bronzé à votre visage. Bronzé, oui, vous ne rêvez pas … tout vient à point à qui lit On adore ça !

 On dit oui à ses 4 ingrédients actifs bio – le beurre de karité, l’huile d’abricot, l’huile de jojoba et le beurre de cacao – qui transforment le maquillage en acte de soin, on dit oui à ses huit teintes qui permettent de jouer sur toute la gamme du maquillage nude, mat ou même nacré, on dit oui enfin à l’élégance des arabesques dessinées sur cette poudre réinventée en dentelle. Et si jamais votre fille vous pique votre poudre ? un vrai soulagement, elle est bio, elle ne va pas ravager son petit visage d’ange. 

On s’était promis de vous faire aimer la pluie. On commence à y arriver, non ?  

puce-color-3 Pour en savoir plus sur Couleur Caramel :  cette marque française est pionnière dans le maquillage naturel et bio depuis 2003. Ses formules sont 100% naturelles, certifiées ECOCERT et sont emballées dans des étuis recyclés, recyclables et biodégradables. Retrouvez l’ensemble des produits de la marque  à la boutique Couleur Caramel Maquillage Caffè, 8 rue Nicolas Flamel à Paris, sur le site www.couleur-caramel.fr, dans les instituts de beauté, les magasins bio et les salons de coiffure.
puce-color-1 Pour briller dans un dîner en société :  » La dernière tendance ? La poudre micronisée… toutes les stars ne jurent que par ça !  Cette poudre-là est broyée par un jet d’air à très haute pression et sa taille peut alors atteindre le micron ! Ainsi malmenée, la poudre est encore plus douce, elle s’étale mieux et elle a une meilleur tenue, si si… »
puce-color-2 Pour rêver un peu :  la make-up artist de Couleur Caramel, Frédérique Alcaraz, a maquillé Sheryl Crow, Eva Longoria, Paris Hilton, Caterina Murino, Jude Law, Fergie, Nelly Furtado, Oliver Stone, Vanessa Carlton sur les tapis rouges du Festival de Cannes et les plateaux télé… Alors pourquoi pas vous ? Et si jamais elle n’est pas disponible, vous pouvez reprendre tous ses conseils beauté dans les vidéos de la chaîne Couleur Caramel sur You Tube.
Publié dans se chouchouter

De maman modèle à maman décomplexée, il n’y a qu’un pas…

La liberté de ton d’une mère qui se lâche sur les tâches du quotidien, la provocation sur sa « vie de merde », les personnages caricaturaux qui l’entourent (enfants joueurs et mari bricoleur), la parodie des publicités du même acabit,  dans les moindres gestes et les plus petits détails (les lèvres désynchronisées, c’est quand même savoureux ça !), voilà un cocktail détonnant qu’on applaudit des deux mains. Et si on pouvait on rajouterait les pieds ! 

C’était il y a tout juste 10 ans : Eram revisitait le mythe de la maman modèle et des publicités bien-pensantes qui la glorifient.

Réjouissant !

Alors la prochaine fois que vous devrez étendre les draps de toute la famille (allez savoir pourquoi ce sont toujours les draps qui sont à l’honneur), n’oubliez pas de laver votre linge sale… en chaussures.

Publié dans Réjouissant !

Du caramel en images : un film à ne pas manquer

Les enfants sont couchés… chut ! une autre soirée commence.

Un bon thé, quelques biscuits sur une belle assiette, lumière tamisée et plaid à portée de main. Vous vous lovez dans votre sofa. Nous sommes en 2006 au Liban, à Beyrouth, dans le salon de beauté si belle. Ainsi commence le film de Nadine Labaki, Caramel.

 

Tout est dit dans cette séance inaugurale : le caramel sucré et brûlant, gourmand et épilatoire, qui rend belle mais qui fait souffrir, le caramel au cœur des destins de femmes.

Car Caramel est une histoire des femmes et que l’on aime ces cinq femmes qui se croisent, se guettent, se découvrent ! La magnifique Layale, la patronne du salon, entichée d’un homme marié, Nisrine, une de ses employées sur le point de se marier, Rima l’autre employée aux allures de garçon manqué et deux clientes, les « habituées » du salon, Jamale, l’actrice vieillissante en mal de rôles et Rose la discrète et dévouée voisine.

Avec fraîcheur et humour, Caramel montre ses femmes orientales aux prises avec leurs traditions chrétiennes, musulmanes et familiales, avec le poids des conventions qui sacralisent les longs cheveux noirs et réduit au silence l’homosexualité, avec leurs tentations inavouables, leurs contradictions et leurs angoisses.

Les hommes parcourent le film à côté de leurs héroïnes, des hommes sympathiques et touchants. Mais on vous rassure : il y a aussi un vrai salaud, mais un seul.

Chut… on se tait… on vous laisse apprécier ces 96 minutes de temps pour soi, en version originale c’est encore plus savoureux…

 

puce-color-3 Pour télécharger le film franco-libanais Caramel : on vous conseille d’aller sur la plateforme UniversCiné, la plateforme du cinéma indépendant en VoD. La location du film pendant 48h coûte 3,99€.
puce-color-1 Pour écouter Nadine Labaki parler de son film : lisez l’interview de l’actrice-réalisatrice que vous propose UniversCiné.
Publié dans se chouchouter

…à Marseille avec Olivia, une maman décomplexée comme on les aime

« La journée qui me fait tripper autant qu’elle éclate mes enfants ?  Elle aurait ces couleurs-là…

Le bleu de la mer au petit matin sur la discrète plage du Bain des Dames, après le port de La Pointe Rouge. Tous équipés de jolis souliers en caoutchouc, nous partons dans les galets à la pêche au crabe, nous nageons jusqu’au large et rentrons collectionner des morceaux de verre poli.

Marseille, la plage du Bain des Dames, ©Hélène Legros pour On adore ça !

Le vert des collines de la campagne Pastré juste derrière la plage. On a acheté un énorme et délicieux sandwich à L’Authentique à la Pointe Rouge et on va le déguster dans ce très beau parc, frais, arboré, s’ouvrant sur les collines de Marseilleveyre. Pour notre plus grand plaisir, on peut aller saluer les chevaux du club hippique Pastré, y boire un verre ou emprunter les sentiers qui partent vers les calanques…

Cherry bones

Plus bariolé, le Cours Julien, le quartier des jeunes créateurs en centre ville, nous réserve de belles surprises. Il y a le square du “Cours Ju” et les petites boutiques qui nous font plaisir,  Cherry Bones pour  de jolis bijoux et des accessoires féminins à tout petits prix,  Marie-Eve pour craquer devant la robe la plus glamour et originale de notre vie.

Comme on est avec notre marmaille, on a une excellente excuse pour s’octroyer une pause-goûter à L’Eléphant Rose à Pois Blancs: glaces, smoothies frais et de saison… ne ratez pas les glaces melon-basilic et framboise-menthe!!!

Repus, on s’octroie un temps calme dans notre librairie préférée, La Boîte à Histoires. Ça fait bien longtemps que j’ai fini de dire que c’était pour mes enfants que j’achète de la littérature jeunesse. J’assume, j’en ai plein, partout, ça déborde des étagères, j’adore ça !!!

Pour la fin de la journée, je garde le spectacle lumineux, coloré, étincelant et magique d’une promenade au Fort Saint-Jean. Dans les jardins qui surplombent l’entrée du port, qui dominent la mer et qui saluent Notre-Dame de la Garde. On emprunte les passerelles du MuCEM, sublime… Les enfants se prennent pour des explorateurs, nous on “se culture” un peu avec une expo gratuite à La Villa Méditerranée.

effet clochette aioli

Voilà… une journée bien remplie.

C’est maintenant le moment d’un apéro bien mérité ou d’une petite salade en terrasse. Direction le Panier, le plus ancien quartier de Marseille, au Nord du Vieux-Port.  On s’installe à L’Effet Clochette. Les enfants peuvent faire de la trottinette en attendant leur assiette provençale. Et les glaçons tintinnabulent dans les verres… de rosé! »

Olivia, une maman décomplexée à Marseille

Pour retrouver les bons plans d’Olivia :
puce-color-3dans les environs de La Pointe Rouge :  la plage du Bain des Dames, 36 promenade du Grand Large (ne pas manquer le petit parking à droite)  et  L’Authentique, « la sandwicherie à l’ancienne », 17 avenue de la Pointe Rouge.
puce-color-1au Cours Julien, métro Notre-Dame-du-Mont :  Cherry Bones, 28 rue Pastoret  ; Marie-Eve, 80 cours Julien (06 99 48 61 74), L’Eléphant Rose à Pois Blancs, 3 rue des Trois Rois et  La Boîte à Histoires, 31 cours Julien.
puce-color-2autour du Fort Saint-Jean : le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée et la Villa Méditerranée, Centre international pour le dialogue et les échanges en Méditerranée.
puce-color-3dans le quartier du Panier : l’Effet Clochette, 2 place des Augustines
Publié dans Sortir