Mois : février 2015

Une journée à Lille avec Marion et sa marmaille

Marion est lilloise, Marion est conteuse, Marion est blogueuse. Aujourd’hui, elle nous emmène dans sa ville et nous y livre ses trésors. Alors quand est-ce que vous vous programmez un week-end à Lille ?

On n'a pas quatre bras

Quand on sort avec 5 marmots de 12 ans à 6 mois, c’est un peu l’expédition. En mode colonie de vacances. Et pourtant, nous sortons.

Lille est une ville gaie, agréable à vivre, pleine de surprise et bien vivante (et non, il n’y a pas de pingouins… ni de banquise). D’abord, depuis que je sais qu’il y a une carte famille nombreuse (dès 3 enfants) pour les transports en commun, on ne réfléchit pas un seul instant. Pour aller dans l’hyper centre, c’est le bus !

De bon matin, nous allons dans ce qui est un peu notre seconde maison. Le Bateau Livre. Dans cette librairie indépendante du centre, il y a des grands livres pour les petits et des petits livres pour les grands. Il y a des rencontres très régulières avec des auteurs, des animations autour du livre… on trouve aussi moults petits cadeaux à faire pour les anniv des copains. Et puis… y’a surtout une très chouette équipe, attentive, patiente… (Un bécot spécial à Mara qui me met de côté plein de livres pour mon mémoire de master)

Vu qu’on a forcément pris un peu de temps à flâner à la librairie, c’est l’heure d’aller manger ! Direction Planète Mômes (à 10min à pied) ! C’est simple, j’adore cet endroit. J’y vais même sans les enfants. C’est plein de lieux en un : un magasin de fringues pour mômes (un peu classes), un dépôt-vente que j’utilise beaucoup, un coin créateurs avec des zabits uniques, un lieu pour les ateliers (portage, massage, cirque, éveil corporel et j’en passe), une coiffeuse (c’est ma copine Hélène, elle est top ! Elle coiffe les mômes, mais aussi les parents !) et un bar resto où je peux allaiter et où chacun peut grignoter.

Une fois rassasiés, on reprend nos pieds et 10 minutes plus tard, nous voilà au musée d’histoire naturelle. On aime bien, le musée d’histoire naturelle. Non, ça n’est pas le plus beau musée de France… non… mais ça n’est pas grave ! En plus, du 2 mars au 31 mai, il y a une exposition autour « De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête », le célèbre livre jeunesse de Werner Holzwarth et Wolf Erlbruch.

Enfin, on finit la journée, tranquilles, au Café Colorié. On se pose, on boit un chocolat. On grignote un cookie. On est bien ! Y’a aussi plein d’ateliers proposés : ma copine Anne-Sophie de Bobinette et Bidule chouette en a animé quelques uns au début. Aujourd’hui, Anne-So fait aussi des anniversaires trop, trop bien pour les particuliers.

Et si on avait eu encore un peu de temps, j’aurais pu passer au petit Souk (mon repère déco pour petits) ou encore prendre un cours parents/enfants chez ROL (pour faire du roller ensemble, c’est trop bien ! Ils font aussi des rando… et c’est une asso, avec un esprit asso ! On adore !)

Mais, une journée, c’est trop court !!!

Marion
Maman et Blogueuse liloise

puce-color-3Pour tout savoir de Marion : suivez ses deux blogs,  On n’a pas 4 bras et Marie Poulette et son actualité sur Facebook
puce-color-1Pour savourer sa devise : parce qu’elle fait un bien fou sa devise ! La preuve : « On n’a pas 4 bras et c’est bien dommage… On fait ce qu’on peut, quoi, avec juste 2 bras et 10 doigts…« 
puce-color-2Pour retrouver ses bons plans dans le centre de Lille :  un petit clic sur chacun de ces liens et Le Bateau Livre, Planètes Mômesle Musée d’Histoire Naturelle, Le Café ColoriéBobinette et bidule chouette, Le Petit Souk, l’association ROL vous livrent leurs secrets : adresse, numéro de téléphone, jours et horaires d’ouverture, ateliers et programmation, menus… Tout y est !

Le jeu des bisous, On adore ça !

On vous a donc déniché le jeu qu’il vous faut pour vous câliner en famille!

logo_arplaypetitLe jeu des bisous est une création des éditions Arplay et ça c’est déjà un plaisir. On aime cette entreprise familiale et bretonne qui crée et distribue des jeux et des jouets fabriqués de manière écologique, en France ou en Europe. Sur leur boutique en ligne, vous retrouverez une vaste gamme de jouets écologiques en bois mais aussi des jeux de cartes, des jeux de société, des doudous, des déguisements… toujours ludiques et éthiques.

Le jeu des bisous a été conçu et dessiné par Gregory Kirszbaum et Alex Sanders et ça c’est un gage de rire et de couleur. Alex Sanders peuple déjà votre univers et la bibliothèque de vos petiots. Vous lui devez toute la série des Rois et des Reines. Vous savez, la Reine BisouBisou, la Reine ProutProut, le Roi CraCra, le Roi SuperSuper… Il a séduit aussi les tout petits et les maîtresses avec les aventures de son ourson Bob et de son lapereau Lulu. Avec le jeu des bisous, cet auteur-illustrateur pour la jeunesse reprend un thème qui lui est cher, celui des bisous, et y apporte sa touche colorée, câline et drôle à la fois.

FOND DE BOITE Jeu des Bisous ArplayLe jeu des bisous est un jeu de cartes croquignolet, simple et éducatif que vous pourrez réinventer à tous les âges. Les tout petits feront une belle fleur avec leurs 8 cartes en forme de coeur, ils apprendront les couleurs et récolteront 8 bisous plus rigolos les uns que les autres : un bisou d’esquimau, un bisou papillon, un bisou à son doudou, un bisou smack, un bisou guiliguili, un bisou bonjour, un bisou royal et un bisou dodo ! Un peu plus grands, ils joueront à deux ou à trois, en mode coopératif ou pas. Le jeu des bisous se transformera en memory et saura toujours les récompenser avec les bisous qu’ils auront gagnés.

Alors, la bouche en coeur, on n’hésite pas !

puce-color-3Pour découvrir tous les jeux écologiques des éditions Arplay : promenez-vous sur leur site pendant que les enfants n’y sont pas car s’il y étaient, ils vous tanneraient !
puce-color-1Pour plonger dans l’univers d’Alex Sanders : faites un petit tour chez l’école des loisirs et retrouvez la série des Bob et des Lulu. Puis baladez-vous chez Gallimard Jeunesse au milieu de la collection loufoque des Rois et des Reines.

Prune verte et Cheval bambou

Ce titre est une invitation au voyage…

… et c’est un voyage au coeur du Japon et à l’origine du monde que vous allez faire, en famille, grâce à Prune verte et Cheval Bambou. Ce spectacle pour tous à partir de 5 ans est à l’affiche, en ce moment et jusqu’au  20 février, du théâtre parisien « pour l’Enfance et la Jeunesse », le théâtre Dunois.

Ce n’est plus un secret : On adore ça !  aime ce théâtre parce qu’il sait parler aux petits sans oublier les grands, parce qu’il met le spectacle vivant contemporain à hauteur d’enfant avec des créations originales et exigeantes. On garde sa programmation à l’oeil et on ne pouvait manquer ce bijou librement inspiré d’un conte japonais et ciselé par un habitué des lieux, Vincent Vergone et sa compagnie Le Praxinoscope.

Prune verte et Cheval bambou est un spectacle que l’on partage longtemps avec les enfants. Il y a tant de choses à y voir.

C’est un spectacle total qui chatouille les narines avec des parfums d’encens et de papiers brûlés, qui intrigue les oreilles avec de la musique traditionnelle japonaise et nos deux langues entremêlées, qui écarquille les yeux : les techniques du théâtre d’ombre, de la marionnette et de la danse s’y répondent avec une harmonie belle à voir.

C’est un spectacle qui nous émerveille, nous les ultra-modernes, avec des objets du passé, des lanternes magiques, des boîtes optiques, des projecteurs à manivelle.

C’est un spectacle qui raconte une histoire, l’histoire originelle de l’homme et de ses erreurs. Tout commence avec la création du monde : naissent l’eau, les étoiles puis les poissons, les oiseaux, les papillons… et la lune. Arrive un homme, un pêcheur qui se met à échanger et à jouer avec la femme-lune. S’ensuivent des jeux d’enfants, des jeux de cache-cache, des jeux d’ombre et de lumière. Mais le pêcheur, avide, se laisse gagner par l’envie de posséder la femme-lune et sa lumière. Cherchant à s’en emparer, il la perd à tout jamais et se retrouve seul.

C’est un spectacle qui donne à penser. L’histoire du pêcheur et de la femme-lune n’est pas sans rappeler l’histoire de l’Homme et de la Nature, de leur relation qui aurait pu n’être qu’amour mais qui finit en divorce et désastre. On sort du spectacle avec plein d’idées à échanger, on veut savoir ce que chacun y a vu…

C’est une belle occasion de sortir en famille et d’occuper poétiquement une après-midi de février. Et si vous en avez le temps, choisissez de venir le samedi 7 février :  le spectacle sera précédé d’un atelier d’arts plastiques pour les enfants de 5 ans et plus.

puce-color-3Pour tout découvrir du théâtre Dunois : rendez-vous dans le 13ème arrondissement, au 7 rue Louise Weiss mais aussi sur leur site. On aime ce lieu, joliment coloré, qui propose aux familles de beaux spectacles vivants, des abonnements à prix tout doux, un espace café avec sirops et gâteaux au chocolat, des livres en libre consultation…
puce-color-1Pour participer à l’atelier d’arts plastiques (5-12 ans) : cet atelier sera conduit par Laetitia Serano le samedi 7 février à 16h30. Pour un tarif de 18€, les enfants participeront à cet atelier d’initiation à l’image animée puis se verront proposer un goûter avant d’assister enfin au spectacle Prune verte et Cheval bambou.
puce-color-2Pour le plaisir des mots : le praxinoscope, c’est le nom de la compagnie de théâtre de Vincent Vergone mais c’est aussi un jouet optique inventé par Emile Reynaud en 1876 et qui donnait l’illusion du mouvement grâce à une bande de plusieurs dessins qui tournait dans un tambour. C’était avant les frères Lumière…

Des bijoux tout en émotion

« Chaque bijou renvoie à une émotion, le lendemain il aurait été différent ».

©Margaux Coquelicot

Cette phrase de Nathalie résume à la perfection son univers créatif. Les bijoux qu’elle invente, sous le nom de Margaux Coquelicot, sont tout en émotion : ils sont une incarnation des sentiments de celle qui les porte.
Que Nathalie utilise des centimes de franc et ses bijoux disent la nostalgie, le monde d’antan mais aussi la rondeur et la plénitude. Des feuilles d’or et des journaux ? Aujourd’hui, nous sommes « un brin rétro ». Pour nos humeurs romantiques, on veut ses bijoux de plumes et de dentelles ; pour nos journées rock, ses créations en cuir…

Les collections de Margaux Coquelicot croquent des instants de vie en bijouterie. « Chut, c’est un secret… », « Douce confidence », « Un brin de folie », « Paris, la nuit », « Pompons et Cie », les noms de chacune de ces collections nous raconte une histoire, nous rappelle un souvenir. Et parce que cette complicité engage le rire, on aime les collections « Oups », « Etc… », « Tout ce qui brille » et « Happy Days ».

Si les bijoux de Nathalie ont ce supplément d’âme, c’est parce qu’elle a passé du temps à chiner boutons, boulons, pièces et tissus qui renaîtront autrement dans ses créations. C’est aussi parce qu’elle les a, chacun, réalisés à la main en pièce unique.

En Margaux Coquelicot, on ne ressemble à aucune autre.

Margaux CoquelicotMatrgaux CoquelicotMargaux Coquelicot

 

 

 

               Nathalie peut vous expliquer l’ histoire de chacune de ses créations si vous venez lui rendre visite dans une des boutiques éphémères qu’elle investit tout au long de l’année. En ce moment elle est à Paris, à la Galerie le Nouvel Organon. Et pour toutes celles qui ne peuvent se déplacer, Margaux Coquelicot, c’est aussi une boutique en ligne où une partie de ses trésors sont à portée de clic.

Histoire d’étancher toutes vos soifs de beauté et de parures,  On adore ça ! et Margaux Coquelicot vous ont réservé non pas une mais deux surprises !  La première, et pas des moindres, est un sésame promotionnel, OAC15, qui vous donne droit à une réduction de 50% sur l’ensemble de la boutique en ligne jusqu’au 17 février et à 10% de réduction sur votre prochain achat. Mais attention ces merveilles partent comme des petits pains et comme Nathalie ne fait que des pièces uniques….

La deuxième surprise ? Des cadeaux, des cadeaux !  Trois paires de boucles d’oreilles « Tout ce qui brille » sont à gagner dans un jeu-concours expliqué ici.

Un bon plan 100% soi, ça fait du bien, non ?

puce-color-3Pour vous laisser tenter : découvrez le site de Margaux Coquelicot, l’ensemble de ses collections et sa boutique en ligne.
puce-color-1Pour voir ses bijoux de créateur en vrai : rendez-vous à la Galerie le Nouvel Organon jusqu’au 10 avril 2015 puis suivez sur la page Facebook de la marque pour connaître les prochaines boutiques éphémères où Margaux Coquelicot posera ses valises.
puce-color-2Pour briller dans un dîner en société : ne vous contentez pas de parler de colliers, collier ras du cou ou collier tout court. Demandez des colliers sautoirs et des  colliers breloque. Enroulé plusieurs fois autour du cou ou agrémenté de pendentifs, ces colliers-là ont le bras long !