Catégorie : apprendre

A vos côtés pour préparer la rentrée !

On adore ça ! soutient les familles pour la rentrée scolaire.

Car, qu’on le veuille ou non, vacances d’été riment aussi avec préparation de la rentrée 😉 

sac à dos maternelle, motif zèbre, illustré par Mibo pour © Coq en pâte

On a donc agrandi notre collection de sacs à dos en coton bio pour les enfants de 3 à 6 ans et franchement les nouveaux venus font pâlir d’envie les anciens ! Le phoque est aussi attendrissant que le panda, le renard est aussi rusé que le loup est malicieux, les yeux de la biche n’ont rien à envier à ceux du zèbre…  Et parce qu’à prix tout doux, la rentrée en maternelle est encore plus belle, On adore ça ! maintient toute la collection au tarif en vigueur l’année passée. Moralité, c’est une baisse de plus de 10% que nous réservons aux parents jusqu’au 10 septembre (dans la limite des stocks disponibles)

Un sac à dos en coton bio, le plus doux des cartables pour la maternelle

sac à dos illustré d'un panda par Mibo pour © Coq en pâteUn sac à dos en coton bio, le plus doux des cartables pour la maternelleUn sac à dos en coton bio, le plus doux des cartables pour la maternelleParce que le sac aime se balader avec sa petite trousse, notre collection de trousses en coton bio s’est aussi agrandie ! Lemuriens, tigres, baleines, phoques… loup, renard, biche… zèbres, panda… ça en fait du beau monde !   

Une trousse en coton bio pour les crayons ou le maquillage

trousse motif lémurien, illustrée par Mibo pour © Coq en pâtetrousse motif tigre, illustrée par Mibo pour © Coq en pâtetrousse motif zèbre, illustrée par Mibo pour © Coq en pâteUne trousse en coton bio pour les crayons ou le maquillageUne trousse en coton bio pour les crayons ou le maquillageTrousse en coton bio, motif renard, © Coq en PâteTrousse en coton bio pour stylos ou maquillage, motif biche, © Coq en pâtetrousse motif panda, illustrée par Mibo pour © Coq en pâte

 

 

 

 

 

 

 

Pour la papeterie, c’est des jolis crayons et des règles de bois, des cahiers en papier recyclé made in France…

Sac à dos et à coulisse en coton bioEt pour les activités extra-scolaires, j’ai craqué pour un sac aux liens coulissants en coton bio : une baleine rutilante pour les années de primaire 🙂

 

Bonnes vacances à tous 🙂 

Sandra T.Dubreuil
On adore ça ! 

Fabriquer une presse à fleurs avec les enfants

Les fleurs sauvages du printemps vont encore nous réjouir tout le joli mois de mai 🙂 Mais si les enfants adorent partir à la cueillette, ils sont bien tristes quand les fleurs sauvages qu’ils ont ramassées se retrouvent toutes rabougries le matin venu… Et puis on ne peut décemment pas mettre des fleurs rabougries dans notre herbier…

Ni une ni deux, on va donc fabriquer une presse à fleurs maison pour faire sécher nos fleurs sauvages et les conserver joliment et durablement dans notre herbier ! Tadam !!!!

Une presse à fleurs fabriquée  par un enfant de 5 ans

 

Plutôt chouette le résultat, non ? Et ça que l’on ait 10 ans ou 5 ans ! La preuve encore en images…

Une presse à fleurs fabriquée par un enfant de 10 ans

La confection d’une presse à fleurs c’est d’abord un peu de bricolage en famille !

Et quand nous, les parents, on bricole, on veut que ce soit facile, pas vrai ?  On a donc élu notre « meilleure recette facile  » de presse à fleurs avec cet exemple tiré du Cahier d’activités nature printemps-été de la Salamandre

Fabriquer simplement une presse à fleurs avec des enfants

Rassemblez le matériel, suivez pas-à-pas « la recette bricole » devant les yeux ébahis des petiots et ça marche ! Vous avez désormais les 2 planches de votre presse à fleurs percées de 4 trous chacune où vous pouvez passer vis et écrous. Attention les fleurs : ça va serrer ! 

La confection d’une presse à fleurs c’est aussi beaucoup de peinture ! 

Pendant cette étape, c’est les petiots qui occupent le devant de la scène. Laissez-les s’exprimer : ils sauront dire l’amour des fleurs avec des mots ou des dessins. Nous, on a décoré les 2 faces externes des planches : au recto un fond et des fleurs pour évoquer le but de notre outil, au verso un fond et les prénoms des heureux propriétaires ! 
Une astuce : dès que la peinture est terminée, serrez les vis dans les écrous. Cela évitera que le bois, en séchant, travaille et que vous vous retrouviez en difficulté plus tard ! 

La confection d’une presse à fleurs c’est enfin un vrai travail de petit botaniste.

Du masking-tape pour coller nos trésors sur les feuilles A4, des feutres pour écrire les noms de nos fleurs sauvages et c’est terminé ! On met le tout entre nos 2 planches et on visse… avant de réouvrir une semaine plus tard et de découvrir de magnifiques fleurs séchées à conserver dans un herbier!

Et si vous souhaitez quelques idées pour confectionner votre herbier, on vous montre le nôtre par ici 🙂

Sandra T. Dubreuil
On adore ça ! 

Admirer les fleurs sauvages en famille

Suis-je la seule à m’être réveillée un matin, la quarantaine passée, avec une furieuse envie de faire tout ce que je n’avais pas encore fait et qui me tenait à coeur ? Surement que « la crise du milieu de vie » en a frappé d’autres… Quoi qu’il en soit, me voilà donc ma quarantaine chevillée au coeur et des envies qui me turlupinent, qui me turlupinent… et au premier rang desquelles l’envie d’apprendre le nom des fleurs ! Incompréhensible ! Moi avant j’étais plutôt de ceux qui aimaient admirer les fleurs sauvages -enfin… quand j’en prenais le temps…- mais de là à prendre le temps d’apprendre leur nom… Et pourtant maintenant, je le veux, je le veux !

Je nous vois déjà partager le nom des fleurs sauvages en famille 🙂

Mes petiots me ressemblant, pour l’instant ils ne sont pas très calés en fleurs… et c’est encore mieux ! On va apprendre à reconnaître les fleurs sauvages ensemble, on va se faire des souvenirs de bonheur au milieu des fleurs <3  Alors quand j’entends à la radio que l’astrophysicien qui donne envie de tout apprendre, Hubert Reeves, vient de sortir un livre qui s’intitule  J’ai vu une fleur sauvage : je cours en librairie ! 

Apprendre le nom des fleurs sauvages aux enfants

Premier dimanche de printemps, mon Hubert Reeves sous le bras, les petiots et moi nous partons à la découverte des fleurs sauvages de notre jardin. On explore, on photographie, on cherche dans nos têtes quelques noms : 

« Mais maman, ça je sais ! C’est une marguerite !
– Ben non, mon trésor, les marguerites c’est grand et ces fleurs blanches elles sont toutes petites quand même… P…P… (je souffle un peu) 
– Pétunia ! 
– Pas vraiment (on va avoir du boulot !) Pa.. Pa… Pâque…
– Pâquerette ! 
– Bravo ! On tient notre premier nom de fleur sauvage ! Allez, on lit dans le livre tout ce que l’on peut savoir sur une pâquerette. »
… et on se dit qu’elle porte vraiment bien son surnom de « belle éternelle » car elle survit toutes les semaines à nos passages de tondeuse. On se met aussi au défi d’en mettre dans notre prochaine salade car la pâquerette est comestible et puis on joue à en effeuiller quelques-unes parce qu’on s’aime tous beaucoup, à la folie…

Bilan de notre premier dimanche de botaniste : on a reconnu 5 fleurs sauvages et on sait maintenant sûr de sûr 5 noms de fleurs ! 

Certaines ont été aussi faciles à reconnaître que la pâquerette et c’est bien en début d’apprentissage : ça motive !

le pissenlit et ses feuilles en dent-de-lion que l’on a dégusté le soir même en salade (un peu amer pour les petiots mais un délice pour les mamans et les lardons ! La prochaine fois on s’essaye à l’omelette aux boutons floraux de pissenlit : il paraît que c’est très bon !) et que l’on s’amusera à souffler la fin de la floraison venue,

la primevère et ses jolies fleurs jaunes, blanches, roses, grenat, mauve qui égayent notre gazon au tout début du printemps. 

Apprendre le nom des fleurs sauvages aux enfantsApprendre le nom des fleurs sauvages aux enfants
D’autres fleurs ne se sont pas données d’emblée : c’est normal, elles sont sauvages !
Mais comme on est fier quand on les a enfin reconnues ! Notre plus belle victoire de ce premier dimanche de botaniste, c’est  :

 la Véronique de Perse ! Qu’elle a été dure à trouver cette Véronique orientale ! Au vu des photos on ne l’imaginait pas si petite et pourtant cette fleurette bleue est aussi petite que mignonne avec ses deux antennes-yeux : une fois que les enfants l’ont repérée, ils adorent la contempler les yeux dans les yeux 🙂 

et la Chélidoine ! Si elle pousse très bien dans notre jardin cette grande fleur sauvage au feuillage touffu et aux petites fleurs jaunes, on ne savait pas son nom… C’est chose faite et on sait surtout son surnom : l’herbe aux verrues ! Le suc de sa tige pourrait nous rendre bien des services, à tester…

Apprendre le nom des fleurs sauvages aux enfantsApprendre le nom des fleurs sauvages aux enfants

Notre herbier familial de fleurs sauvages

Ce sera une de nos activités favorites des week-end de printemps : constituer notre propre herbier à nous ! On a déjà 5 fleurs à consigner et un premier modèle à vous montrer. Cette activité de printemps fera peut-être des émules chez d’autres familles amoureuses des fleurs sauvages 🙂 

Apprendre le nom des fleurs sauvages aux enfants

Sandra T.Dubreuil
On adore ça ! 

 Pour vous procurer le trésor J’ai vu une fleur sauvage de Hubert Reeves : rendez-vous chez votre libraire préféré ou notre partenaire Amazon en cliquant sur l’image ci-dessus (on ne résiste pas : on vous met aussi le lien vers un autre de ses trésors pour les petiots) 

 

Un autre herbier à découvrir et à compléter : L’Herbier du Petit Chaperon rouge à retrouver sur notre boutique en ligne
Un herbier pour enfants : celui du Petit Chaperon Rouge !

 

 

 

 

 

 

Pour savoir enfin pourquoi, un jour, on a envie d’apprendre le nom des fleurs : Hubert Reeves cite cet haïku japonais et il nous a ouvert les yeux : 
J’ai vu une fleur sauvage.
Quand j’ai su son nom, 
Je l’ai trouvée plus belle.

En 2017, serez-vous hygge ?

En tout cas, nous on le sera et on va adorer ça ! 

De grosses chaussettes bien chaudes aux pieds pour déguster une soupe en famille devant un feu de cheminée avec les rires des enfants pour seule musique… Ça c’est notre programme hygge pour l’hiver ! Au printemps on admirera les « johyggeuses » poussées des fleurs de notre jardin et on se fera un sirop maison et on se lancera dans la confection d’un herbier tout maison aussi… En été, on multipliera les douces soirées hygge avec nos amis, bonheur et vin rosé… Avouez, le hygge on en a tous rêvé! 

la tendance hygge ou le bonheur à la danoise

Mais le hygge, qu’est-ce que c’est ? 

C’est un mot aussi dur à prononcer qu’à définir le hygge (parce qu’en vrai ça se prononce un peu à la mode sioux, hugueu)… mais en gros c’est l’art-de-vivre à la danoise. Et vu que les Danois sont considérés comme le peuple le plus heureux du monde depuis des années (et oui, le froid ça a du bon, ça rend chaleureux !), on peut raisonnablement se dire qu’ils sont passés maîtres dans l’art-de-vivre et du bonheur. Donc à nos calepins, on prend des cours de bonheur par ici…

La recette du bonheur à la danoise, elle fleure bon le confort et le partage, le bien-être et la convivialité. Le hygge c’est la capacité à favoriser la douceur de vivre au quotidien : une maison accueillante avec des bougies et des fleurs de-ci de là, des moments chaleureux en famille ou entre amis autour d’un bon repas. Le hygge c’est se câliner, s’entourer de matières réconfortantes et inviter les autres à se réconforter à nos côtés.

Être hygge c’est finalement redevenir attentionné, non ? Veiller aux autres et à soi, aimer les petites attentions et prendre le temps d’en offrir. Génial, le hygge c’est pas sorcier en fait ! C’est une envie de petits plaisirs simples et naturels que l’on va prendre le temps de savourer et de partager. Du hygge à la slow life, il n’y a qu’un pas, celui du bon sens comme souvent… 

Mais parce que dire c’est faire… qu’est-ce qu’on va faire, nous, pour hygger notre vie en 2017 ? 

Nos résolutions hygge pour 2017

Une envie de hygge dans la déco ? Optez pour de belles lumières

Ne plus prendre de grandes résolutions ! Les remplacer par de petites actions !!!!

Acheter des bougies et des fleurs bien plus souvent pour illuminer la maison,

Ouvrir grand les fenêtres le matin pour laisser entrer la lumière et le vent,

Acheter un plaid à chaque membre de la famille et s’organiser des soirées « plaids et bouquins », « plaids et chocolat chaud », « plaids et feu de cheminée », « plaids et chaussettes », 

Partager un repas de A à Z : on fait le marché ensemble, on prépare ensemble, on déguste ensemble, 

Chouchouter son lit avec une paire de beaux draps en matière naturelle repassés à l’eau parfumée,

Accorder du temps à la répétition : les petits déjeuners et les pauses goûters ne sont pas obligés d’être des formalités ! C’est même beau un petit déjeuner quand on prend le temps de le vivre. Les rituels de la vie ce n’est plus de la routine, c’est du bonheur qui revient à heure fixe ! Waouh, on vient d’accomplir une révolution là, non ? 

Notre liste ne sera donc pas plus longue : elle est déjà révolutionnaire 😉 

Sandra T. Dubreuil
On adore ça ! 

Pour approfondir votre connaissance du hygge : rendez-vous chez votre libraire préféré ou notre partenaire Amazon pour y retrouver les experts en la matière :

Parce que certains annoncent déjà que la tendance hygge danoise sera bientôt détrônée par la tendance lagom suédoise : et si on se concentrait sur notre bon sens pour se souvenir que les plaisirs simples et naturels, la convivialité, un rythme de vie plus serein, la juste mesure c’est bon pour l’homme. Certains le disent même déjà depuis l’Antiquité 😉

Parce que sublimer le petit déjeuner vraiment j’y tiens beaucoup : je sors mon arme fatale, une citation de Malherbe, « Tout le plaisir des jours est en leurs matinées ». Voilà c’est confirmé ! 

Des livres pour découvrir la nature en famille

Oui, c’est vrai, il commence à faire froid… Mais on ne va pas quand même pas rester enfermé ! Surtout que les petiots sont bientôt en vacances 🙂 Et que la nature en automne c’est juste renversant de beauté !

Et si on se concoctait un programme d’activités nature pour prendre un bon bol d’air en famille ?

Pas besoin de partir loin, juste d’éteindre les tablettes…

Un imagier Land'art pour les enfants et les bébés dès 8 mois, On adore ça !

Car on a intégré en boutique des livres adorables des éditions La Salamandre pour les curieux de nature ! Avec cette belle sélection d’imagiers, de livres et de cahiers d’activités, vous allez retrouver les plaisirs simples : être dehors, écouter les oiseaux, partir à la rencontre des végétaux…

Sensibilisez les enfants dès le plus jeune âge à la beauté de la nature avec ces imagiers land art de l’artiste Marc Pouyet. Déclinée par saison, cette collection de 4 imagiers va leur faire découvrir une multitude de formes, de couleurs et de trésors naturels dès leur 8ème mois. Mais pas seulement… comme les créations de Marc Pouyet sont simples à réaliser, vous allez avoir envie de les reproduire en vrai une fois le livre fermé. Alors, c’est qui les artistes ?  C’est nous !

Un imagier Land'art pour les enfants et les bébés dès 8 mois, On adore ça !Un imagier Land'art pour les enfants et les bébés dès 8 mois, On adore ça !Un imagier Land'art pour les enfants et les bébés dès 8 mois, On adore ça !Un imagier Land'art pour les enfants et les bébés dès 8 mois, On adore ça !

Un livret de jeux et d'activités nature pour les 4-7 ans, On adore ça !Quand les enfants grandissent, ils continuent à adorer découvrir les secrets de la nature. Alors quoi de mieux que ce livret de jeux et d’activités nature pour les 4-7 ans ? Avec ces 36 pages d’activités ludiques et éducatives pour les enfants curieux de nature, ce livret est à mettre dans toutes les valises.

Évidemment entre 8 et 12 ans, on commence à être vraiment grands… Bricolage, recettes de cuisine, observation et construction, plus rien ne nous fait peur. Ça tombe bien car ces cahiers automne-hiver et printemps-été regorgent d’activités saisonnières pour découvrir la nature. Votre prochain défi familial ? Vous avez le choix entre… construire un igloo, reconnaître les arbres, fabriquer une presse à fleurs, aménager un jardin aux aromates… La classe !

Le cahier d'activités nature pour les 8-12 ans de la Salamandre, On adore ça !

Et parce que les adultes (vous savez les parents, les grands parents, les professeurs, les animateurs) n’aiment jamais être pris au dépourvu, ils vont pouvoir réviser leur classique en consultant la collection de La Nature en famille au gré des saisons. Une mine d’or de bonnes idées à vivre en famille et en pleine nature avec des enfants de tous les âges. 

101 activités pour découvrir la nature en famille et jouer dehors !

Alors découvrir la nature en famille, c’est maintenant un jeu d’enfants, non ?

Sandra T. Dubreuil
On adore ça !