Mois : octobre 2015

Se la couler douce

Ah la douce ! 
© La Douce - Graficor

C’est la belle Irma mais c’est aussi une méthode de gymnastique douce et de yoga pour enfants qu’on adore ! Cette méthode a été publiée en 1987, c’est dire qu’elle est en quelque sorte notre référence en la matière. Rédigée par la conseillère pédagogique Claude Chabrol et l’ostéopathe-sophrologue-kinésithérapeute Paul Raymond, La Douce s’adresse aux parents et aux enseignants pour leur proposer une variété d’exercices amusants qui aident les petiots de 3 à 9 ans à grandir en douceur et en parfaite harmonie avec leur corps.

Tout y est  : les exercices pour éveiller et stimuler, les exercices de respiration, les postures de yoga, le travail sur les différentes parties du corps, la gymnastique lente, la gymnastique passive, l’art du massage. On aime aussi les activités connexes autour de la sensorialité qui apprennent à développer les 5 sens et les mandalas dont on parle tant aujourd’hui pour relaxer petits et grands. La Douce parlait de toutes ces activités il y a déjà 30 ans, elle était en avance sur son temps 🙂

Les exercices sont simples, expliqués en images mais aussi en termes imagés, comme ça on retient bien et on y arrive !  Faire le marteau piqueur, le lion, la goutte d’eau, le tire-bouchon devient un jeu d’enfants pour nous aussi les adultes.

La preuve en images avec quelques-uns de nos exercices préférés : 

© La Douce - Graficor© La Douce - Graficorla-douce-la-vieille-pomme© La Douce - Graficor© La Douce - Graficor

On pourrait vous dire encore plein d’autres choses qui sont chouettes dans ce livre comme le fait que chaque section se termine par un exercice d’automassage pour nous réapprendre à prendre soin de nous, que des séances complètes sont proposées pour les jours où on a plus de temps, que les comptines qui ouvrent chaque séance de sensorialité sont craquantes, que le petit tableau de la fin qui retrace l’évolution (par âge) des dessins d’enfants nous en dit tant sur un petit qui grandit… 

Aujourd’hui ce livre n’est pas si facile à trouver alors on vous invite à faire un tour en bibliothèque pour consulter cette pépite bonheur. On vous a aussi trouvé quelques exemplaires  à l’achat pour lesquels on vous donne les liens en fin d’article.

Que la journée vous soit douce !

puce-color-3Pour garder La Douce de Claude Cabrol et Paul Raymond dans sa bibliothèque personnelle : des exemplaires sont en vente sur le site des Editions Pirouette ou chez notre partenaire Amazon. En cliquant sur les images ci-dessous, vous retrouverez La Douce et d’autres ouvrages de yoga pour enfants qu’on aime bien :

Petit Dictionnaire maternel de la langue française

Toutes les études sont formelles : alors que la langue française comprend quelques 60 000 mots, un adulte n’utiliserait en moyenne que 3000 mots… et encore avec 600 mots, on assurerait le service minimum !

600 mots, vous dites ? Qu’à cela ne tienne…

On se met au défi d’écrire un Petit Dictionnaire maternel de la langue française et d’y coucher avec humour les 600 mots qui ponctuent notre quotidien de maman. 

Tiens, voilà un premier mot qui pointe le bout de son nez…
© On adore ça !

« Mot de maman, qui es-tu ?

–  Je suis : « LESSIVER ».

– Ah non ! Pas toi ! Il ne manquerait plus que je passe pour une fée du logis ! Ce n’est pas parce que j’ai passé ma journée à faire des lessives que…

– Gagné ! Je suis « LESSIVER », verbe trans. du Ier groupe ou tout simplement une saleté d’action qui consiste à bousiller ton dimanche avec 10 kg de linge à laver ! Enfin 10 kg… ça c’est quand il n’y a pas les draps à blanchir parce que les jours de draps, tu pourrais littéralement ouvrir une entreprise de confection de corde à linge et faire fortune… ou alors te pendre avec !

Je suis « LESSIVER » et je ne m’arrête pas là: je m’attaque à tout ce qui m’entoure, les murs, les parquets, les peintures et je fais de ta vie un enfer de propreté…

Je suis « LESSIVER » et je suis un verbe très cruel car je ne m’en prends pas qu’au linge et aux choses à laver : je LESSIVE aussi des gens quand je suis familier ! Ben oui, les gens quand je le veux, je les pulvérise. Tu ne me crois pas ? C’était en 1953 et c’était dans Touchez pas au grisbi que Simonin écrivait : « Tu te rends compte que je pourrais te lessiver sur place, sans que personne sache jamais d’où ça t’est venu? » Et toi, combien de fois as-tu eu envie de « les lessiver sur place » les mères de famille parfaites qui paradent dans les publicités ?  Il faut dire que ces charmantes qui dansent autour de la machine à laver,  qui sourient en étendant un linge étincelant au soleil, elles méritent la peine capitale, non ? Et parce qu’on finit toujours par être punie par où on a péché, toi à la fin de la journée, tu te sens LESSIVÉE, pas vrai ?

Je suis « LESSIVER » et j’ai plein d’amis synonymes que tu ne vas pas aimer: nettoyer, récurer, laver, rincer à grandes eaux… mais mon meilleur ami pour la vie c’est REPASSER parce que de lui à moi, il y a un beau lien de cause à effet !

puce-color-3Parce que les mots nous rendent heureux : on voudrait leur dédier ce petit dictionnaire virtuel et jouer avec tous ces mots mille fois répétés qui font et défont notre vie au jour le jour. Mais quand même 600 mots de maman, ce n’est pas rien… Alors faites passer le mot autour de vous et donnez-nous vos mots de maman câline, de maman joie, de maman colère, de maman lessivée, de maman normale quoi ! On se fera un plaisir de leur confectionner une définition sur mesure. 
puce-color-1Parce que le Dictionnaire historique de la langue française est le seul qui vaille : on voulait rendre hommage au travail monumental du lexicographe Alain Rey et vous inviter à y picorer quelques pépites bonheur dès que vous le pouvez. Partagez-les avec les petiots : vous verrez, eux aussi, les mots ils adorent ça !
puce-color-2Parce qu’on n’est pas les seules à en vouloir à LESSIVER : ne manquez pas cette vidéo qui « lessive sur place » les pub de produits ménagers. Décapant !