La première classe verte

Et pourtant je m’étais préparée…

Parce que l’on parle toujours de la rentrée en maternelle… mais la première classe verte en terme de séparation ça se pose là ! Plusieurs nuits et plusieurs longs jours loin de nous, sans coup de fil rien du tout, c’est pas de la gnognotte quand même !

© On adore ça !

Donc j’étais fin prête, ou tout au moins je pensais l’être… Comment j’avais fait ? J’avais lu des livres… Oh pas des trucs de psy machin bidule… non… des petits livres pour enfants qui traitent de la classe verte. S’adresser à Dieu plutôt qu’à ses saints, c’est bien ce qu’on dit… Donc personne mieux que les enfants eux-mêmes ne pouvaient m’expliquer comment survivre à cette première classe verte.

Et après ces premières lectures j’étais aux anges. C’est que les petiots ne sont pas rassurés de partir en classe verte… Certains veulent même prendre leur parents avec eux ! Sisi par exemple, dans Les Classes vertes de Michel Van Zeveren, elle est un peu angoissée de partir comme ça alors elle forme le voeu d’emporter ses parents cachés dans ses bagages comme des petites souris. Et si Michel Van Zeveren l’écrit, c’est que c’est vrai. Parce que nous, cet écrivain on l’adore et on vous en parle depuis notre compilation spécial Petit Chaperon Rouge, vous vous souvenez ? 

Ouf ! Puisque Sisi le veut….

J’allais donc proposer à ma petiote de l’accompagner en classe verte… Elle en mourrait d’envie au fond mais elle n’osait pas le demander à sa maman,  c’est tout… comme dans le livre… Alors quelle ne fut pas ma surprise quand, sans même essayer de me ménager, la petiote a répondu tout de go : « Ah non surement pas ! Je veux y aller sans toi ».

Mais pourtant Sisi…

J’ai eu beau faire, l’affaire était pliée. Pas de parents en classe verte : ni moi ni les autres ! Sisi avait peur de quitter ses parents ? Ma petiote, non. Max tremblote déjà de la tête au pied sur la couverture du livre ? Ma petiote, non. La petite Amandine est terrorisée ?  Ma petiote, toujours non ! Oh les écrivains de littérature jeunesse, qu’est-ce que vous foutez ? Faut pas mentir aux parents comme ça… Parce qu’ils se retrouvent drôlement abattus, les parents, le matin du départ en classe verte… D’abord il est 5h30 du matin et ça, ça vous terrasse un adulte… Ensuite il pleut sur le parking à 5h30 du matin pendant qu’on attend tous patiemment le car de la classe verte qui ne vient pas… Et puis le car vient : les enfants montent dedans, tout sourire, et ils nous abandonnent là, dans le noir, sur le parking, à 5h45 du matin, la pluie pour seul réconfort… Jusqu’à ce que le car revienne 4 jours plus tard avec les mêmes enfants, tout sourire, mais grandis, encore grandis…

Parents, je vous comprends et je ne vous laisserai pas seuls face à la classe verte !

S’il est un livre qu’il faut lire sur la séparation vécue côté parents, c’est celui-là : Mère Méduse de Kitty Crowther. Ce livre, avec la délicatesse de ses illustrations et la force de son histoire, en dit long sur la difficulté et la nécessité de la séparation. Il nous apprend à grandir.

Mère Méduse met au monde une petite fille, Irisée, qu’elle couve de tout son amour et de ses longs cheveux. Elle la berce, la nourrit, la protège. Elle lui fait découvrir les joies de la nature et tant de jeux. Elle lui fait la classe, lui apprend à lire. Mère Méduse vit pour sa perle Irisée. Mais Irisée grandit et veut partir à la découverte du monde, de l’école et des autres enfants. Un nouveau voyage que Mère Méduse apprendra à faire. 

Aujourd’hui, Irisée va à l’école où, forte de l’amour de sa maman et de tout ce qu’elle lui a appris, elle réussit très bien.

puce-color-3Les indispensables sur le thème de la séparation : vous l’aurez compris, dans notre bibliothèque idéale, il y a Mère Méduse de Kitty Crowther mais aussi Bébés Chouettes de Martin Waddell pour parler de la peur de la séparation vécue par les enfants. On vous parle de cet autre album coup de coeur ici.

puce-color-1Pour vous procurer ces amours d’albums : rendez-vous chez votre libraire ou notre partenaire Amazon en cliquant sur les images ci-dessous :