Le livre de l’été : En attendant Bojangles

Si je ne dois emporter qu’un livre sur l’île surpeuplée des vacances, ce sera celui-là !

Parce que j’adore les premières fois et qu’ En attendant Bojangles  est le premier roman d’Olivier Bourdeaut,

Parce que c’est un livre qui danse au son de l’été, de la musique et du bonheur fou,

Parce que cette fable familiale est magique, tragique, sublime,

Parce que cette envie acharnée de colorer le quotidien, d’ouvrir la porte à la fantaisie et au plaisir, c’est aussi la mienne,

Parce que ce petit garçon et son père m’ont émue aux larmes,

Parce que « Les yeux fermés, je l’avais écoutée chuchoter. Je sentais son souffle tiède dans mes cheveux et la peau douce de son pouce qui caressait ma joue. Je l’avais écoutée me raconter une histoire très ordinaire. L’histoire d’un enfant charmant et intelligent qui faisait la fierté de ses parents. L’histoire d’une famille qui, comme toutes les familles, avait ses problèmes, ses joies, ses peines mais aussi qui s’aimait beaucoup quand même ».

Parce que la vie est une fête ou tout au moins tente de le rester.

Sandra T. Dubreuil
On adore ça !

puce-color-3Pour vous procurer ce livre de l’été qui deviendra probablement le livre de l’année (En attendant Bojangles enchaîne les prix et les bonnes nouvelles) : rendez-vous chez votre libraire ou notre partenaire Amazon en cliquant sur l’image ci-dessous : 

puce-color-1Parce que décidément Nantes nous offre des pépites : Olivier Bourdeaut est nantais, qu’on se le dise !